J’ai donc réservé une place en minivan à 180THB l’aller (environ 5€), pour faire 4h de trajet de Chiang Mai à Pai. Je recommande de ne pas manger avant de faire ce trajet car la route est très sinueuse et beaucoup de personnes ont le mal des transports. De plus, les chauffeurs roulent « à la thaï » c’est-à-dire qu’ils coupent les virages, ils doublent sans trop de visibilité mais ils ont l’habitude ! 

En arrivant sur place, j’ai fait « équipe » avec une espagnole, Clara, rencontrée en chemin. On a décidé de partager une chambre pour que cela nous reviennent moins cher et on a eu raison ! On a trouvé une chambre double pour 500THB les 4 nuits, soit moins de 15€ par personne, super prix! Et nous avons loué un scooter pour 100THB par jour (2€). 

J’ai donc passé 4 jours à Pai. C’est un  endroit paradisiaque, à la base plus connu et fréquenté par des voyageurs solo, mais de plus en plus de familles et autres touristes viennent en profiter et y faire la fête. C’est un rythme de vie très cool et relax, avec la rivière où l’on peut passer sa journée à bronzer et se baigner, faire du tubing (descendre la rivière dans une bouée). Un marché de nuit très animé où l’on peut manger pour pas cher, des bars, une boîte de nuit, et des hôtels proposant différents divertissements comme des « fire show ». Mais il y a surtout les endroits autour de Pai qui cachent bien des trésors.

En effet aux alentours se trouvent différents lieux de « Hot Spring », sources d’eau chaude naturelles, il y a notamment Tha Pai HotSprings, à 300THB l’entrée (8€). Attention, lorsque vous regardez les informations via internet, vous risquez d’y voir écrit seulement 20THB l’entrée, il s’agit du prix pour les thaïlandais ! 

Vous pouvez aussi aller admirer le couché du soleil au Pai Canyon, non loin de la ville, et visiter les différentes cascades alentours. Nous sommes allées à Mo Parent Waterfall, et nous avons fini par le Yun Lai Viewpoint (20THB l’entrée), point de vue à 360 degrés et vous pouvez vous y poser pour boire un thé. Sur le chemin du retour vous pouvez toujours vous arrêter au « Chinese village » petit village où se vend du bon thé, des graines, des fruits, de la vaisselle céramique et autres produits chinois. 

Concernant les couchers de soleil, il y a aussi de nombreux « point view bar » comme le Sundown Playground, à 5 minutes en scooter de Pai, où se trouve un petit bar lounge où se poser pour admirer la vue. 

Il y a aussi deux fameux ponts à visiter, le Boon Ko Ku So Bridge, pont en bambou pour 30THB l’entrée (moins d’1€), et le Mémorial Bridge, qui lui, est gratuit. Tous deux se trouvent sur la route principale pour aller visiter le Canyon de Pai. 

Après ces quelques jours au calme, je décide de retourner à Chiang Mai pour une nuit car le lendemain, je pars pour deux jours dans la jungle au sud de la ville. J’ai donc réservé une place dans un minivan pour 170THB (4€) pour Chiang Mai. Je vous conseille de réserver 1 ou 2 jours à l’avance pour être sûr d’avoir une place et de pouvoir choisir l’heure de départ que vous préférez (en général 9h, 14h ou 16h), les places partent très vite ! 

Le lendemain matin je pars donc à 8h en minivan pour arriver au refuge Chi Jungle Man, où se trouvent des éléphants « sauvés » de mauvais traitements et qui propose des journées avec eux pour se balader, les nourrir et les laver, ainsi que des treks dans la jungle avec une ou deux nuits sur place. J’ai payé 4000THB (114€) pour 2 jours de trek, éléphants, repas, logement, déplacements et assurance compris. Nous avons donc commencé par un trek de 3h, avec repas du midi au bord d’une superbe cascade et baignade, puis soirée dans un des villages de la tribu Karen. Avant, ce village n’était occupé que par 4 ou 5 familles et il n’y avait pas de route accessible, on ne pouvait y accéder qu’à pieds. Mais à ce jour, on y compte plus de 60 familles, une route, et l’arrivée de l’électricité depuis quelques années. Notre guide, originaire du village, était tout fier de nous montrer sa nouvelle maison en briques, quand pour la plupart des voyageurs, ces derniers recherchent de l’authenticité avec des maisons en bois par exemple. Dans cette partie de la Thaïlande on parle le « Karen » et non le thaïlandais. Notre guide a eu la chance d’aller à l’école, il parle les deux langues. 

Nous sommes donc arrivés en fin d’après midi, nous avons fait connaissance avec la famille qui nous accueille, notre lieu de vie pendant quelques heures, et nous nous sommes adapté à leur rythme, c’est-à-dire repas à 18h30 (histoire d’avoir encore un peu de lumière du jour pour y voir), puis soirée autour du feu. Je vous conseille de prendre des vêtements chauds pour le soir et la nuit car on est en altitude dans les montagnes et il y fait très froid. Nous avons donc passé une superbe soirée à échanger avec les Karen, les autres touristes (nous étions un groupe de 7), et notre guide. Avant d’aller dormir, nous avons admiré un ciel étoilé incroyable que je n’avais pas vu depuis très longtemps. 

Le lendemain matin nous repartons en voiture, direction le refuge Chi Jungle Man pour une journée avec les éléphants et du bambou rafting. On a donc passé 2 à 3h avec les éléphants, d’abord à leur donner à manger, ensuite à marcher avec eux dans la jungle, puis dans une rivière à les arroser. C’était très sympathique, je suis contente de l’avoir fait, mais on ne sait jamais comment ces animaux sauvages sont traités pour être capables de rester proche de l’homme et calmes, le doute étant toujours présent, je pense que je ne le referai pas. 

Pour finir la journée, les guides nous proposent une activité de bambou rafting pour 150THB (4€), où l’on se retrouve à 4 sur une énorme radeau de bambou dirigé par un local, balade de 45 minutes qui vaut le coup, le paysage est magnifique. 

Le soir même, le guide nous ramène à Chiang Mai, et après une dernière nuit sur place, je prévois de m’envoler le lendemain vers ma nouvelle destination après 1 mois en Thaïlande, via le slow boat, direction le Laos. 

Voici donc la fin de mon voyage en Thaïlande ! Un mois magnifique plein de surprises, ça me donne déjà envie d’y retourner et de me poser dans des endroits que je n’ai pas pu voir ! 

La suite très bientôt…

4